Cyberenquête: cyclones

Accueil

Ouragan Katrina, Mississippi, août 2005

http://flickr.com/photos/stillthedudeabides/83538715/in/set-1344881/

consulté le 25 jan 06 à 17h04

"Légèrement apaisés, les garçons commencent une partie de carte à la lueur d'une bougie, moi à bouquiner dans ma chambre. Un instant, je me lève. Quelques secondes plus tard, un grand fracas. Nous nous précipitons. Les deux baies vitrées avaient explosé, le matelas du lit sur lequel j'étais allongée quelques instant auparavant avait disparu et s'était enfourné dans la baie vitrée... Nous décidons de ne pas rester dans le salon, trop dangereux à cause de la baie vitrée. En effet, celle-ci explose également, de même que celle de la cuisine, laissant un pan de mur à l'air libre sur toute la longueur. L'horreur ... Nous disparaissons dans le couloir. L'insécurité des portes en bois et l'instinct de conservation font que nous nous réfugions dans les toilettes pour y passer la fin du cauchemar, debout, bien sûr, dans l'impossibilité de s'allonger, et en nous demandant quand cela allait finir..."

Françoise A. , Guadeloupe, lors du passage de l'ouragan Hugo, 1989

http://www.ouragans.com/

consulté le 25 jan 06 à 17h53

Andrew, Hugo, Floyd, Dennis, Katrina, Wilma, qu'est-ce qui se cache derrière cette innocente liste de prénoms? Tous ont été choisis pour baptiser des cyclones. Pour des milliers de gens qui ont subi la violence de ces événements climatiques, ces prénoms sont à tout jamais gravés dans leur esprit comme des synomymes de terreur, de dévastation, de mort.

Le but de votre travail, au travers de cette cyberenquête, va être de collecter et d'analyser des informations relatives à ces phénomènes afin de mieux les comprendre.

Passez à la suite pour recevoir plus d'instructions... >>>